Industrie News

Fermeture de Tobermory pendant deux ans

Vous ne verrez pas de Millésime 2018 sur vos étiquettes de Torbermory et de Ledaig. La fermeture de Tobermory est prévue pour une durée de deux ans à compter du 31 mars 2017.

Quand on sait que c’est le temps qui forge le whisky, une fermeture de 24 mois n’est pas anodin. C’est pourtant ce qu’on décidé les propriétaires de Tobermory, le groupe Distell (Afrique du Sud). L’objectif de cette fermeture est d’opérer des travaux de rénovation.

Faire face au « Whisky Tourisme »

Le tourisme directement lié au whisky a augmenté d’environ 20% ces 5 dernières années et devient une source de revenus non négligeable pour les distilleries. Afin de répondre à la demande croissante, Tobermory se dotera d’un tout nouveau centre d’accueil des visiteurs en 2019.

Un centre d’accueil des visiteurs qui peine à faire face à l’afflux de touristes (source : www.whiskyforgirls.com)

Modernisation de l’équipement

Peut-on s’attendre à un changement au niveau de la production ? Oui, et non des moindre ! Les Alambics vont être remplacés pour moderniser les installations mais les capacités de production ne seront pas augmentées. Le Tobermory 10 ans ne sera disponible qu’au Visitor Center, le Ledaig 10 ans et le 18 ans continueront d’être commercialisés et on peut s’attendre à des sorties régulières d’éditions limitées.

Pour marquer davantage cette période de travaux comme le début d’une nouvelle aventure, un nouveau manager général sera nommé et supervisera la totalité du portefeuille de Scotch Whisky de Distell à savoir Tobermory (bah oui…), Bunnahabhain et Deanston.

La qualité des whiskies produit chez Tobermory n’est plus à démontrer, notamment dans leur expressions tourbées (Ledaig). Espérons que nous retrouverons un produit au moins équivalent avec les nouvelles installations.

5 commentaires

Laisser un commentaire