Dégustations Strathisla Whisky

Strathisla 1967 Gordon & Macphail – 43%

Dans le cadre de la campagne « Wood makes the whisky » de Gordon & Macphail, je vous présente ce Strathisla 1967. Un whisky de 48 ans, vieilli intégralement en fût de Sherry de premier remplissage. Quel meilleur exemple pour illustrer cette campagne ?  Qu’est-ce qu’ont pu se raconter le distillat et le fût pendant près d’un demi-siècle ?

strathisla-1967Nez : doux, délicat, mais qui promet de belles choses. On est ici clairement dans un registre fruité : clafoutis aux cerises, confiture de prunes, crumble aux abricots, oranges confites. Ces notes de fruit sont denses et se marient à merveille avec un côté plus pâtissier avec notamment du chocolat noir, de la cannelle, une pointe de crème fraiche, de la crème d’amande, des noix et du café. Ce Strathisla 1967 nous propose également des notes fraîches de menthe, d’eucalyptus, de citron, d’anis voire même de thym. Enchanteur.

Bouche : la texture est surprenante de légèreté. Les arômes sont fondus de la plus belles des manières. On a ici un dram ultra cohérent où tout est à sa place. Les flaveurs prennent beaucoup d’ampleur. On retrouve ici à la fois les notes de prunes, d’abricots et d’oranges confites, les notes de chocolat noir, la crème d’amande, le gâteau aux noix, une pointe de café, de la crème pâtissière, de la cannelle. Les notes de menthe, d’anis et de citron empêche ce gâteau d’être écœurant. C’est gourmand et fin comme une pâtisserie fine.

Finale : une belle fraicheur. Le bois a fait son travail pendant 48 ans et pourtant, il se ferait ici presque oublier. Les arômes sont fondus et intenses mais il manque un peu de longueur en bouche. J’aurais bien aimé que ce Strathisla 1967 ait un peu de plus de chevaux sous le capot. Quoi qu’il en soit, il reste magnifique avec des arômes de café, de chocolat et de compotée de fruits d’une belle intensité.

Laisser un commentaire