Guide

Se faire une culture whisky sans se ruiner

Le constat est sans appel : le whisky est en train de devenir un produit de luxe. il devient de plus en plus difficile d’accéder à des bouteilles à des tarifs honnêtes. Dans ce contexte, comment l’amateur que nous sommes peut-il parfaire sa culture whisky sans revendre sa maison ? Voici quelques conseils… 😉

1 Achetez peu de bouteilles (pour commencer)

On aurait tendance à se dire qu’en achetant toutes les références du rayon « whisky » du supermarché on pourra déjà avoir une bonne base de connaissance. Ça n’est pas totalement faux, mais acheter 20 bouteilles au prix moyen de 20 euros ça fait tout de même un budget de 400€ pour découvrir des whiskies, disons-le, pas super intéressants. Certaines références de GMS (grande et moyenne surface) sont effectivement incontournables pour votre bar. On peut citer notamment le lagavulin 16 ans, qui coûte environ 45€ et qui possède un rapport qualité/prix excellent. Il est toujours intéressant de goûter les références de GMS, mais il n’est pas nécessaire d’en posséder les bouteilles, hormis quelques exceptions. Dans ce cas, comment les goûter allez-vous me dire ?

2 Participez à des salons

La manière la plus simple et la plus économique de déguster des whiskies d’entrées et de milieu de gamme, c’est d’assister à des salons. Il existe plusieurs types de salons :

L’animation chez votre caviste

C’est le premier type de salon que l’on peut trouver. La plupart des cavistes organisent des soirées ou des week-end « dégustations ». Elles sont souvent gratuites ou très abordables, animées par votre caviste ou un ambassadeur, vous pourrez y déguster un bon nombre de références à moindre coût.

Les festivals

Les festivals proposent souvent un panel de références important, parfait pour cerner le profil d'une distillerie (Ici au Whisky Live Paris 2015)

Les festivals proposent souvent un panel de références important, parfait pour cerner le profil d’une distillerie (Ici au Whisky Live Paris 2015)

Ils ont lieu une fois dans l’année. En France, nous pouvons citer le Whisky Live de Paris, qui réunit chaque année plus de 150 producteurs et rassemble 10000 personnes autour d’une même passion : les spiritueux ! Pour environ 100€, vous accédez, le temps d’un weekend, à la possibilité de déguster un grand nombre de références, des nouveautés, des avant-premières et parfois des collectors. C’est là aussi un moyen intéressant d’augmenter son capital « dégustations » et de se faire un avis sur tel ou tel whisky. Il existe des festivals dans la plupart des pays d’Europe. On peut citer, pour les principaux, le whiskyshow de Londres, le Whisky Live à Spa, le Whisky Fair à Limburg, le Milano Whisky Festival, Malt and More à Lausanne, Le whisky Live de Varsovie. La liste n’est pas exhaustive.

Vous retrouverez les principaux événements liés aux spiritueux sur monsieurdram.com !

3 Adhérez à un club de whisky

Le club de whisky est un excellent moyen de déguster de nouveaux whisky, bien souvent dans une ambiance conviviale !

Le club de whisky est un excellent moyen de déguster de nouveaux whisky, bien souvent dans une ambiance conviviale ! (Chambéry Whisky Club)

Déguster régulièrement des whiskies dans une ambiance conviviale, c’est un peu la finalité d’un club de whisky. Certains clubs sont l’initiative de cavistes et d’autres sont des associations indépendantes. Les formules diffèrent selon les clubs, mais la récurrence des soirées vous fera au moins découvrir 3 à 5 nouveaux whiskies par mois.

Voici quelques liens qui pourraient vous intéresser :

4 Achetez/échangez des échantillons

L’achat d’échantillons peut s’avérer être une solution très efficace pour se forger une culture whisky à moindre coût. Non seulement vous pourrez éviter de dépenser de l’argent dans des bouteilles sans grand intérêt, mais surtout, vous pourrez goûter des whiskies exceptionnels sans vous ruiner ! Il existe plusieurs sites marchands proposant des échantillons. Vous pouvez aussi penser aux échanges, avec des amis ou alors sur des sites communautaires. La liste n’est évidemment pas exhaustive. D’ailleurs, si vous avez des ajouts à me suggérer, je suis preneur !

Où acheter des flacons vides ?

Si vous êtes intéressés par les échanges, vous allez devoir acheter des flacons. Les flacons les plus utilisés sont des flacons de 30 ml de laboratoire. Vous les trouverez en pharmacie (mais ils sont un peu chers) ou sur des boutiques spécialisées sur internet, comme Le Laborantin par exemple.

5 Achetez et dégustez avec vos amis

Une autre manière de ne pas se ruiner pour découvrir des whiskies onéreux est d’acheter les bouteilles avec quelques amis. Non seulement vous économisez de l’argent, mais surtout, vous passerez une ou plusieurs bonnes soirées dégustation avec vos proches. Il est très important de ne pas déguster seul dans son coin. L’échange d’impressions avec vos compagnons de dégustation vous ouvriront de nouveaux horizons dans la dégustation.

6 Prenez des notes de dégustations

De la même manière qu’il est important d’échanger sur les impressions de dégustations avec ses amis, il est tout aussi important de prendre des notes de dégustations. D’une part, vous vous souviendrez davantage d’un whisky si vous avez couché vos impressions sur papier, mais surtout, vous pourrez y revenir quand bon vous semblera, histoire de ne rien oublier. D’autre part, vous pourrez comparer votre ressenti sur un whisky avec d’autres amateurs. L’autre avantage de prendre des notes de dégustations est de pouvoir évaluer l’évolution d’un whisky que vous dégustez à 1 an d’intervalle et même l’évolution de votre palais. Bref, la prise de notes est indispensable !

4 commentaires

Laisser un commentaire