Dégustations Highland Park Whisky

Highland Park Ice Edition – 17 ans – 53,9% – 2016

La série Valhalla vient s’est refermée en 2015, il était nécessaire pour Highland Park d’en commencer une nouvelle. La première édition de cette nouvelle collection se nomme Highland Park Ice Edition. Une édition limitée à 30000 bouteilles (où est l’intérêt ?) qui précède la sortie d’une « fire edition ». On nage encore une fois en plein marketing, mais bon, qui sait, le liquide en vaut peut-être la chandelle !

highland-park-ice-editionNez : expressif et frais. Au premier abord, des notes pâtissières, avec la présence de pâte à tarte pas encore cuite, un peu de miel, de fleur d’oranger, de frangipane, mais, bientôt, c’est le coté végétal et sec qui prend le relais : bois vert, pépins de raisins, pelures de pomme, herbe coupée, Angostura, thé vert, gentiane, menthe verte. Avec l’ouverture, tout cela s’arrondit et se mélange parfaitement pour donner quelque chose de cohérent et intéressant, sur fond de vanille.

Bouche : puissante et très aromatique. C’est assez sec et amer. Les notes de gentiane et de pépins de raisin sont assez présentes. Les épices, bien plus présentes en bouche qu’au nez, n’arrangent rien : poivre, cannelle, gingembre. Ça aurait pu mieux commencer. Laissons lui un peu de temps pour s’ouvrir et voir ce qu’il a nous offrir. Après quelques minutes, ça n’est guère plus engageant, même si quelques notes sucrées viennent contrebalancer l’amertume, avec, notamment, du miel, de l’orange, du citron, de la menthe et un peu de vanille. Au final, c’est propre et cohérent, même si le profil n’en fait pas un whisky easy-drinkable.

Finale : belle persistance sur des notes de gentiane, de gingembre, d’orange et de vanille.

2 commentaires

  • Voilà tout ce que j’attends comme amateur mais aussi consommateur ; des notes de dégustation, une notation pour situer le produit, un prix et un bilan final. Etant entendu que ces commentaires n’engagent que celui qui les fait et non pas ceux qui les lisent!

Laisser un commentaire