Benromach Dégustations Whisky

Benromach 8 ans pour LMDW – cask 192 – 56,3%

Voici le Benromach 8 ans pour LMDW, sélectionné pour les 60 ans de la Maison. Les Benromach single cask embouteillés par la distillerie sont rarissimes et c’est un plaisir de pouvoir y goûter. Je remercie Étienne, le Brand Ambassador Benromach tout feu tout flammes, pour sa générosité. 248 bouteilles en first fill bourbon barrel, embouteillées à 56,3%. Je pense qu’on va passer un bon moment !

benromach-8-ans-pour-lmdwNez : clean, droit et généreux. Ça change de la gamme classique qui est plus grasse je trouve. Ici on est sur quelque chose de plus aiguisé, plus acéré, de plus tranchant. Ça commence par des notes de céréales grillées, agrémentées de chocolat noir, de noisettes et d’amandes. Par dessus, une pointe d’agrumes confits, de la poire, avec quelques feuilles de menthe et gousses de vanille. Ça, c’était le dessert… C’est comme ça chez Benromach, on commence par la fin ! Ensuite, on a un pan plus salé, avec des notes d’olives, d’anchois le tout dans une fumée fine et délicate, teintée de cendres. Pour terminer, c’est sur les épices que ce Benromach 8 ans pour LMDW nous emmène, avec des choses classiques comme la cannelle, mais aussi plus originales, comme le curcuma et le gingembre. Beau voyage 🙂

Bouche : puissante et toute aussi généreuse que le nez. Le côté tranchant du nez se traduit en bouche par une précision exceptionnelle des arômes. L’aspect fumé est ici plus présent. Les notes de cendres prennent une place importante, comme les céréales grillées d’ailleurs. C’est également plus végétal qu’au nez, laissant apparaître des fruits pas tout à fait mûrs. Par contre, on retrouve une belle fraicheur mentholée, l’acidité du citron vert, le parfum envoutant de la réglisse et la fougue du gingembre et du sel. Et puis, il y a ce marqueur des Benromach modernes, une espèce de note caoutchouteuse qui complexifie encore le whisky. Superbe.

Finale : c’est frais, c’est long, c’est bon. Il nous reste en bouche des notes de cendres citronnées, d’olives et de gingembre, et ça dure plusieurs dizaine de minutes… Je suis conquis !

Laisser un commentaire