Ardmore Dégustations Whisky

Ardmore 1992 The Whiskyman – 21 ans – 49,7%

Aujourd’hui, le résultat d’une dégustation à l’aveugle avec cet Ardmore 1992 The Whiskyman, de la série « See Me, Drink Me ». Un Speysider bien tourbé qui ressemble comme deux goûtes de whisky à un Port Ellen. Comme quoi, parfois, l’étiquette peu jouer des tours !

ardmore-21-years-1992-2013-see-me-drink-me-bottleNez : très fumé. La tourbe apporte ici des notes d’olives noires et vertes, d’huile d’olive, de câpres, d’anchois, bref, on nage en pleine tapenade, qui plus est bien salée et poivrée. La seconde partie de bouche penche plus vers un côté fermier, avec des notes de cuir et de cheval. Enfin, un pan plus sucré amène des notes de réglisse (cachou), mais aussi de fruits gorgés d’eau : melon, pêche. En fin de bouche, c’est le côté minéral qui ressort, agrémenté d’une acidité (citron, mandarine) un peu sucrée.

Bouche : Attaque franche et sèche. C’est puissant et ça vous rempli chaque mm² de votre bouche. Les agrumes ressortent, mais avec une touche plus lactée : crème au citron chocolat un peu épicée. Les notes de poivre, de réglisse, de sel sont franches et rendent se dram un peu austère, sans qu’il perde son côté distrayant. C’est également iodé, et ça tire vers les algues, un peu dans le style de l’amacha, ce « thé » japonais si particulier.

Finale : moyennement longue et un peu plus austère que la bouche. Les fruits et les agrumes sont au seconde plan, laissant la place au triptyque iode/sucre/minéral. C’est vraiment très agréable.

Laisser un commentaire