Ardbeg Dégustations Whisky

Ardbeg Perpetuum – 47,4% – 2015

Tous les ans, le dernier week-end du mois de mai est marqué d’une croix bien visible pour tous les aficionados de la distillerie d’Islay : c’est l’Ardbeg day ou « comment célébrer en grandes pompes notre sortie annuelle ». Après un Galileo décevant, un Ardbog décevant et un Auriverdes consensuel, il est temps de savoir si cet Ardbeg Perpetuum confirme la (mauvaise) direction choisie par Bill Lumsden…

ardbeg-perpetuumNez : une très nette impression de jeunesse, avec des notes de foin et de céréales. Une sécheresse accentuée par la présence de noisette et de noix. La tourbe, plutôt légère pour Ardbeg, nous apporte ici des embruns iodés, des notes médicinales comme le camphre et l’eucalyptus, un peu de cendres et du cuir. Avec l’ouverture, l’ensemble s’arrondit et les composantes sucrées s’immiscent : pomme, poire, vanille, réglisse, le tout finement arrosé de citron. Nous avons ici un nez pas mal fichu, avec des notes typiques d’Islay, mais qui ne présente rien d’exceptionnel.

Bouche : c’est globalement assez sec. On trouve toujours ces notes de céréales et de foin. La tourbe est plus présente qu’au nez et nous amène des notes de caoutchouc, de fumée, de poivre blanc, et toujours ces algues, ce sel marin, l’iode et l’eucalyptus que l’on trouvait au nez. Les fruits blancs ne sont pas en reste, mais ils ne semblent pas très mûrs, telle une poire ferme et farineuse. La vanille n’arrive pas à rendre cette bouche un peu plus sexy.

Finale : moyennement longue et peu intense sur les notes médicinales, le sel, la cendre, la noisette. Un peu sèche et amère.

Laisser un commentaire